Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10 novembre 2010

Des idées pour Versailles

L'Etablissement public de Versailles a lancé ces dernières années de multiples initiatives ; celles-ci témoignent d'une gestion dynamique et audacieuse du domaine et du musée. De nouvelles idées pourraient être lancées qui contribueraient encore à l'optimisation de l'utilisation des espaces et au rayonnement muséographique mondial de Versailles.

  1. Créer un historial Louis XIV. L'historial Charles de Gaulle aux Invalides est un formidable outil pédagogique audiovisuel. Ne serait-il pas possible de faire selon le même modèle un historial Louis XIV dans le musée de Versailles ? A défaut, il pourrait être créé un historial Louis XIV aux Invalides ; Louis XIV étant le créateur des Invalides, il serait aussi légitime qu'il y ait un historial Louis XIV en ce lieu. L'historial Charles de Gaulle est le fruit d'un travail avec la fondation Charles de Gaulle.
  2. Créer une fondation Louis XIV. On pourrait très bien envisager la création d'une fondation Louis XIV qui ferait pour l'étude du règne de Louis XIV le même travail que celui qu'a réalisé pour l'étude du Premier Empire la Fondation Napoleon. Depuis sa création, la fondation Napoléon a fait un travail exceptionnel qui a relevé le niveau des études napoléoniennes et leur donner un caractère scientifique au-delà des légendes dorées ou noires. Une telle institution privée pourrait un être un appui utile pour canaliser les initiatives privées et constituer un partenaire des institutions publiques comme l'établilssement public de Versailles. Le partenariat public/privé peut être encore beaucoup développé dans le domaine culturel. 
  3. Transformer les Ailes des Ministres en lieux d'exposition. Il est annoncé qu'à terme l'aile des Ministres du Nord accueillera les scolaires et celle du Midi les visiteurs individuels. Mais ces deux utilisations pourraient être provisoires. Mais dans ce cas, que deviendront les ailes des Ministres , quelle sera leur affectation ? De nombreuses utilisations pourraient être trouvées. Pourquoi ne pas en faire des salles d'exposition des objets provenant des réserves et malheureusement invisibles pour le grand public faute de place ? Des objets provenant des réserves du musée de l'histoire de France ou bien liés à la période de l'occupation royale du château pourraient y être exposés. L'historial Louis XIV pourrait y être aménagé ou bien un restaurant très haut de gamme. On pourrait aussi y alénager une grande salle des maquettes présentant le château à différentes époques. 
  4. Dégager la place d'armes en la libérant des cars et des voitures. La place d'armes de Versailles est littéralement assassinée par les voitures et les cars qui massacrent la vue. La mairie et l'établissement public de Versailles ont le devoir de s'entendre pour aménager la place d'armes en la libérant de l'agression visuelle des cars et des voitures. Ne serait-il pas possible, exactement comme au Louvre et aux Tuileries, d'enterrer ce parking ? Autrefois la vue du Louvre était défigurée par les cars de touristes. Aujourd'hui grâce au parking souterrain, la vue du musée est libérée. Ne pourrait-on lancer un tel projet à Versailles ?
  5. Réaliser une maquette du château de Marly et des états successifs du château de Versailles. L'établissement public a récemment acquis le domaine de Marly. A défaut de pouvoir reconstruire le château (ce serait un rêve, comme de reconstruire Saint-Cloud ou les Tuileries, mais les rêves peuvent devenir réalité comme avec le château de Berlin), ne serait-il pas possible de réaliser une maquette de grande qualité ou reconstitution miniature de ce château ? Elle serait présentée aux visiteurs de Versailles et les aiderait à imaginer cette merveille. Un livre sur ce château de Marly ne pourrait-il être réalisé, livre offrant au public toutes les vues encore existantes du château (reproduction de peinture, gravures, plans etc.) ? Une salle des maquettes pourrait être affectée à la présentation au public des différents états du château depuis le dix-septième siècle, ce serait très utile pédagogiquement et apprécié des visiteurs.
  6. Restaurer la grille d'entrée du château pour la mettre en harmonie avec la grille royale. La restitution de la grille royale du château de Versailles est une grande réussite artistique et esthétique. Mais il convient de s'intéresser désormais à la grille d'entrée du château. Celle-ci paraît désormais vieille et abîmée. De plus, étant principalement couverte de peinture noire, elle souffre énormément de la comparaison avec la grille royale. D'ailleurs, il semble que cette coloration noire de la grille ne soit pas la coloration d'origine, car sur plusieurs peintures, il apparaît que les deux grilles étaient dorées. Il convient donc de restaurer et dorer intégralement la grille d'entrée pour faire cesser cette bizarerie et ce contraste affligeant (à défaut de restituer la grille d'origine comme pour la grille royale). Le rétablissement de l'harmonie entre les deux grilles est une nécessité et les pouvoirs publics doivent en prendre conscience. Une grande entreprise aurait tout intérêt à devenir le mécène d'une opération de restauration de la grille d'entrée du château. L'établissement public du château de Versailles a développé une grande politique de mécénat qui pourrait trouver dans ce nouveau projet un nouveau développement.
  7. Rassembler dans un ouvrage les projets des architectes pour Versailles. Il manque cruellement dans la bibliographie relative au château l'équivalent du merveilleux ouvrage de Jean-Claude Daufresne "Louvre et Tuileries, Architectures de papier". Cet ouvrage publié lors des travaux du Grand Louvre recense tous les grands projets architecturaux relatifs aux palais du Louvre et des Tuileries du seizième siècle au vingtième siècle. Dans ce livre, chaque projet donne lieu à une analyse détaillée et à une description avec des plans, des esquisses et des gravures très agréables à regarder et donnant une idée précise de ce qu’aurait pu devenir le double-palais. Un ouvrage reprenant exactement le même principe concernant Versailles mériterait d’être écrit car les plus grands architectes des dix-septième et dix-huitième siècles ont formulé des propositions parfois grandioses que seul le malheureux état des finances a empêché de réaliser. Les passionnés d’art, d’histoire et d’architecture feraient le succès d'un tel livre qui ferait date dans la bibliographie trop souvent répétitive sur le château de Versailles. Il serait très opportun que ceux qui le peuvent, et en particulier aux responsables de l'établissement public du château de Versailles, incitent un auteur à rassembler dans un grand ouvrage les plans, esquisses et gravures de tous les architectes ayant formulé des propositions d'aménagement et de reconstruction du château.

Alaric Osmond

15:17 Publié dans Musées | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Je vous félicite pour votre critique. c'est un vrai travail d'écriture. Développez .

Écrit par : MichelB | 13 août 2014

Les commentaires sont fermés.