Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03 mai 2009

Il faut créer une Cité judiciaire et une Cité du théâtre.

Le président de la République a proposé la création d'une Cité judiciaire dans le quartier des Batignolles. Mais pour que l'on puisse parler de cité judiciaire, il faudrait que s'y installent d'autres institutions que le seul tribunal de grande instance. Le projet de création d'une cité judiciaire permettrait de concentrer sur un seul site le TGI et le plus grand nombre possible d'institutions judiciaires actuellement dispersées sur des sites prestigieux mais aujourd'hui inadaptés. La dispersion est une source de gaspillages et de pertes de temps.

On pourrait très bien imaginer de concentrer dans la Cité judiciaire le tribunal de grande instance, d'autres tribunaux disséminés dans Paris, le ministère de la justice, un centre des archives de la justice ainsi que les deux Conseils constitutionnels et d'Etat qui squattent actuellement le Palais Royal et empêchent qu'il puisse devenir la grande cité nationale du théâtre.

Libéré des deux conseils la grande cité nationale du théâtre regrouperait la comédie française, un musée du théâtre, une bibliothèque et une médiathèque consacrées au théâtre, des écoles et des lieux d'initiation au théâtre. Le Palais Royal qui est l'un des plus beaux monuments de Paris deviendrait un phare culturel de Paris. Unifié, il serait ainsi vite identifié dans le monde entier comme un des lieux culturels les plus prestigieux de France.

Il est temps de faire prévaloir l'intérêt général, d'aller dans le sens de la cohérence, de la rationalisation et du beau.

Alaric Osmond

10:35 Publié dans Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.