Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22 décembre 2007

Du déménagement du ministère de la défense

L'idée de construire un pentagone à la française est excellente. En effet, la dissémination sur plusieurs sites des instances dirigeantes des forces armées est une aberration qui empêche la bonne coordination des services, induit des rivalités, favorise les doublons adminsitratifs, nuit à l'affichage de la cohérence de la politique militaires de la France. Le ministère de la marine pourra servir d'écrin au musée de la marine qui pourrait y être transféré. Le bâtiment du boulevard Saint-Germain pourrait aussi devenir un musée ou bien abriter les services d'autres administrations disséminés sur plusieurs sites.

Mais pour être réussie cette opération suppose plusieurs conditions.

Il faut que le nouveau bâtiment soit beau pour que ceux qui y travailleront se sentent bien. De nombreuses études prouvent que la productivité est meilleure quand ceux qui travaillent apprécient leur environnement et en sont fiers.

Il faut aussi que ce bâtiment n'ait rien de commun avec un immeuble de bureau en verre comme l'Ile-de-France en compte des milliers. Il faut un bâtiment dont l'architecture exprime la destination. Ce bâtiment devrait avoir une forme qui permette de le singulariser et d'en faciliter l'identification. Le Pentagone est connu partout dans le monde à cause de l'originalité de sa forme. ll faut un bâtiment original par son architecture. Pourquoi pas un bâtiment en forme d'hexagone ? Cela aurait l'avantage de faire disparaître la laide expression "l'hexagone" pour parler de la France en la réservant à un bâtiment et à un ministère important s'il en est.

Les matériaux doivent aussi être symboliques de la nature de l'édifice : la pierre a quelque chose de martial qui conviendrait très bien à un site militaire.

Le ministère de l'économie exprime bien la particularité et la puissance régalienne de l'Etat. Il aurait été idiot de mettre les fonctionnaires de ce ministère dans une simple, laide et très vite démodée tour de bureau. Tout ce qui est à la mode, se démodera très vite. Une architecture originale évitera cet écueil.

Enfin, il convient que ce ministère ne soit pas cerné d'immeubles et pas seulement pour des raisons de sécurité. Comme le Pentagone, il doit pouvoir être vu et admiré de loin. Le bâtiment devra donc être entouré de places ou d'espaces verts.

Ce n'est que si ces conditions sont réunies que le déménagement du ministère de la défense sera une réussite.

Alaric Osmond

Les commentaires sont fermés.